Commune de Saint-Guilhem-le-Désert

L’église abbatiale

Horaires de prière dans l’abbatiale du 1er juillet au 16 septembre inclus (excepté le jeudi) :

- le matin
Oraison (prière silencieuse) 6:40 - 7:30 (le dimanche 7:10 - 8:00)
Office des laudes (chanté) 7:30 - 8:00 (le dimanche 8:00 - 8:30)

- le midi
Office du milieu du jour (chanté) 12:15 (tous les jours sauf jeudi et dimanche)
Eucharistie le dimanche 11:00

- le soir
Oraison (prière silencieuse) 18:00 (lundi, mardi, vendredi, dimanche)
Office des vêpres et eucharistie 18:45 (le mercredi à 18:00)
Office des complies (chanté) vers 20:45 - 21:00 (sauf mercredi et dimanche)
Les veilles des solennités : Vigiles 21:00

Horaires d’ouverture de la librairie de l’Abbaye (librairie Siloë)
le matin 10:30 - 12:00 (sauf le jeudi) 12:00 - 12:45 le dimanche
l’après-midi 14:00 - 17:45 tous les jours.

Le cloître est fermé pendant les heures d’office et de messe.

Horaires d’ouverture de l’accueil Saint Élie (gîte)
15:00 - 17h45 tous les jours.

Guilhem, comte de Toulouse, plénipotentiaire de Charlemagne, qui a profondemment marqué l’histoire de la région, dota l’abbaye d’une partie de ses biens en 804. Héros éponyme de la commune, ce personnage, haut en couleur, s’est illustré, dans la guerre comme dans la paix, comme chef des armées en lutte contre les Sarrasins mais aussi pour l’intégration de la Septimanie au royaume Franc. Sa légende, magnifiée par les troubadours, a traversé les siècles par la geste de Guillaume d’Orange contribuant ainsi aux patrimoines culturels, artistiques et architecturaux de notre région.

L’histoire de l’Abbaye de Saint-Guilhem est complexe et mouvementée. Elle connut tout d’abord la splendeur du temps de sa fondation et un développement important que lui conféra une indépendance financière et hiérarchique par rapport à l’évéché de Lodève. Pendant cette période faste trois églises abbatiales furent construites. Il ne reste rien de la première église. La crypte de l’église actuelle expose quelques éléments architecturaux de la deuxième. C’est au XI ème siècle que furent construites des tribunes dans l’église afin de permettre aux moines d’assister aux offices. Au XIV ème siècle le cloître fut surélevé d’un étage.

Cependant cette prospérité n’allait pas durer et des temps économiques difficiles suivirent du fait des investissements nécessaires pour se protéger des grandes compagnies, du sac de l’abbaye lors des guerres de religion. La période mauriste permettra d’assurer une stabilité fragile à l’abbaye qui sera remise en cause par son rattachement à l’évêché de Lodève quelques années avant la révolution française.

A la révolution française, la population du village obtiendra que l’église abbatial devienne l’église paroissiale.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé

Site réalisé avec SPIP

     RSS fr RSSVisiter Saint-Guilhem-le-Désert et l’Abbaye de (...) RSSEn savoir plus sur le village et l’abbaye   ?