Commune de Saint-Guilhem-le-Désert
Accueil > Vivre à Saint-Guilhem-le-Désert > Mon St-Guilhem à moi (poèmes) > Mon St-Guilhem à moi (poèmes)

Mon St-Guilhem à moi (poèmes)


Articles de cette rubrique


Poème (inconnu)



Poème de Danièle Guipponi

Preux château Intimes résonances à de sombres passés En arrogantes pierres sur le sol hérissées Dressé tel un Cerbère qui surgit haletant Tu danses ta prière, vouant la rime au vent. Quel monstre a habité ton seuil perclus de ronces Foulant en enjambées ces autres Par les ans, érodés, silences (...) > suite


Poème de Danièle Guipponi

Mon beau village Il se dresse invaincu du temps et des outrages Traversant notre histoire ainsi qu’un preux galion Sur les hauteurs, perché, règne un mystérieux mage Les ruine d’un château cerné d’abrupts canyons. L’aube vient se couler en ses ruelles belles Grignotant les derniers vestiges de la (...) > suite


Poèsie d’Isabelle Vettard

ST GUILHEM LE DESERT Creusé comme un calice à flanc de roche abrupte et dure Tes toits aux tuiles ondulantes et tes maisons aux pierres taillées Murmurent dans le vent un chant occitan qui perdure Invitant à découvrir un diamant en son écrin gardé Ô village à l’humilité recueillie Tu serpentes (...) > suite


Poème de Danièle Guipponi

Grand Soleil C’est sous le grand soleil que surgit l’hirondelle Dans la garrigue frêle les fleurs créent le chemin Sur les cailloux marbrés les pas se font la belle Ici le temps passé touche du doigt demain. Mon village est moulé dans le lit d’une source Descendant vaillamment les allées empierrées (...) > suite


Poème d’Ornella

A mi chemin entre mont et vallée Dans un écrin encore indemne Un jour à moi s’est dévoilée Toute la splendeur de Saint-Guilhem De bout du monde à l’ermitage C’est sous ses pieds que le géant Voit défiler tout un village Clamer sa foi au lieu plaisant Il y a bien sûr et j’en conviens De par le monde bien (...) > suite


Poème de Jean Sarraméa

St-Guilhem : des avents, des cascades, temple de blanc calcaire en parcours d’escalade. Grands pins, chênes truffiers nimbant les promenades. Une eau fraîche et limpide invite à la baignade. Intense est le passé des dolmens, quel est l’âge ? Les tours, portes, château signent le Moyen-Âge ; haut (...) > suite


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé

Site réalisé avec SPIP

     RSS fr RSSVivre à Saint-Guilhem-le-Désert RSSMon St-Guilhem à moi (poèmes)   ?